Immadéa

Le fonctionnement de la vente et de l’achat en viager

Catégorie : Immobilier

L’achat d’un bien en viager est le fait de vendre un logement ou un bien immobilier à quelqu’un en échange d’une somme versée mensuellement jusqu’au décès du vendeur, que l’on appelle le crédirentier.

Comment cela fonctionne ?

Procéder à une vente en viager permet à l’acheteur d’acheter un bien immobilier sans avoir besoin de verser la totalité de la somme lors de l’achat du bien. Cependant, ce dernier ne pourra occuper le logement que lors du décès du vendeur. Le vendeur, de son côté, pourra profiter d’une rentrée d’argent mensuelle pour le restant de sa vie.

Les conditions de la vente en viager

Une des conditions de la vente en viager est que le décès du vendeur se doit d’être imprévisible, il ne faut alors pas que le débirentier ne soit au courant d’une quelconque maladie lors de la signature.

Aussi, l’acte de vente peut être annulé si le vendeur décède dans les 20 jours après la signature. Le décès est alors considéré comme prévisible par la loi et cela offre la possibilité aux héritiers d’annuler la vente.

Vous pouvez retrouver toutes les informations et les différentes conditions sur la vente en viager sur le site de Viagers Lapous.

Le prix de la vente en viager

Le prix de la vente et de la rente est défini en fonction de la valeur vénale qui est l’estimation financière du logement et la valeur du logement occupé en fonction de l’espérance de vie du vendeur. Pour obtenir une fourchette de prix, il est nécessaire de passer par un notaire.