Immadéa

Est-il encore possible de rentabiliser un investissement locatif avec Airbnb ?

Catégorie : Général

Les investissements locatifs sont l’un des placements préférés des Français. Avec des taux d’intérêt très bas, la période est particulièrement propice à ce genre de considérations. Cependant, un investissement locatif a beau ne pas être très risqué, il faut toujours s’assurer qu’il sera rentable. Airbnb peut alors apparaître comme une méthode plus efficace que les autres, mais il faut bien prendre en compte les nombreux facteurs qui permettent de le déterminer.

La gestion des locations

Airbnb est une solution très appréciée par les propriétaires d’appartements parce que les locations de courte durée de ce genre permettent de gagner beaucoup plus d’argent. Ainsi, l’appartement est beaucoup plus rentable. À l’heure où les taux sont bas, mais où les prix s’envolent, c’est une excellente nouvelle pour les propriétaires qui réalisent des investissements locatifs, parfois difficiles à rentabiliser.

 

Pourtant, dans cette rentabilité alléchante, il faut prendre en compte de nombreuses obligations et de nombreux coûts. Le premier d’entre eux, c’est évidemment la gestion de l’appartement. Avec des locations de courte durée, vous allez devoir gérer les mouvements des locataires et votre appartement vous demandera d’être très actif pour maintenir sa rentabilité, à l’inverse d’une location longue durée qui ne vous demande aucun effort.

 

Vous devrez répondre aux demandes sur Internet, gérer votre annonce, vous occuper de l’accueil des locataires. Ces locataires seront souvent des touristes et auront besoin de votre aide, de vos conseils, etc. Vous devrez donc y consacrer du temps. Évidemment, vous pouvez faire appel à une conciergerie, mais cela impliquera une baisse de la rentabilité.

Le ménage et l’entretien

Un autre point essentiel d’une location Airbnb, c’est le ménage. Si vous ne voulez pas voir tout votre temps libre être aspiré, vous avez tout intérêt à faire appel à une entreprise de prestation de services à domicile. Ainsi, la propreté et le maintien de l’appartement seront tous les deux assurés sans que vous ayez à fournir d’effort particulier. Si vous avez un jardin, il en va de même pour l’entretien de celui-ci.

 

Par ailleurs, il y a également la question de l’entretien du logement qui doit se poser. Effectivement, les allées et venues de nombreux locataires participent à détériorer l’appartement beaucoup plus rapidement qu’avec un seul locataire. Il faut donc fréquemment réparer certains petits détails pour que l’appartement reste accueillant. Une fois de plus, une entreprise spécialisée pourra vous venir en aide pour gérer tout cela si vous n’êtes pas très bricoleur.

Renseignez-vous sur la loi

Pour s’assurer que la mise en location sur Airbnb de votre logement sera plus rentable qu’une location classique, il faut donc prendre en compte tous les coûts et les efforts supplémentaires qu’implique un tel type de location. Cependant, il faut également prendre en compte la législation de votre commune ou du département où vous vous trouvez.

 

Face à l’essor de ce nouveau mode de location, beaucoup de mairies en France ont mis en place des législations particulières qui visent à protéger les hôtels professionnels, mais également à éviter le dépeuplement des centres-villes. Selon l’endroit où vous vous trouvez, ces législations peuvent être très contraignantes. Il est donc essentiel que vous vous renseigniez sur la question.

 

À Paris, en 2018, la mairie a infligé des amendes aux propriétaires peu scrupuleux, le tout pour un total de plus de deux millions d’euros ! Pour vous éviter de ce désagrément, il faudra souvent vous déclarer à la mairie et payer une taxe professionnelle sur votre chiffre d’affaires, en plus des impôts sur le revenu liés à ces locations. Un ensemble d’obligations qui rendent moins évidente la rentabilité d’une location courte durée par rapport à une location classique.