Immadéa

Coût de l’immobilier : acheter ou rénover ?

Catégorie : Général

En principe, le choix entre rester locataire ou devenir propriétaire ne se pose pas, l’acquisition d’un bien immobilier reste toujours la meilleure option à long terme. Il reste à savoir quel moyen sera moins coûteux pour y parvenir. Cette année, le taux immobilier a été soigneusement revisité pour augmenter le pouvoir d’achat des Français et susciter l’envie d’acheter un logement neuf ou ancien.

Les tendances du marché du secteur immobilier

En début d’année, le contexte financier aura été profitable pour tous les emprunteurs avec une baisse du coût de l’immobilier jusqu’à 1,5%. De quoi favoriser toutes les opportunités pour céder à l’investissement immobilier. Mais le cours des choses ne semblent pas suivre cette tendance des prix. Les investisseurs sont partagés entre l’acquisition d’une maison neuve ou la rénovation d’un ancien logement. Qui est le plus profitable ?

Les perspectives d’une acquisition d’un bien immobilier neuf

Investir dans le neuf élargit le champ des possibilités d’aménagement de l’espace habitable, de l’organisation des pièces et permet plus de créativité dans l’agencement. Le prix de l’immobilier varie selon la localisation en ville ou en campagne, il est plus cher en métropole qu’en région. Des facteurs variables peuvent surenchérir le coût d’un bien immobilier. La réforme de la loi Pinel n’est pas forcément à l’avantage des nouveaux propriétaires puisque la résidence principale est toujours l’investissement le plus coûteux.

Acheter une ancienne habitation et rénover

L’option de l’acquisition et de la rénovation d’une ancienne maison s’aborde en y incluant plusieurs paramètres. Cela déterminera si cette solution est moins chère ou au contraire, cela n’est guère profitable pour une acquisition immobilière. En effet, le coût de la rénovation est le plus déterminant, car cela dépend de l’état de la fondation, de l’aménagement partiel ou total de l’espace intérieur, mais également du prix de l’immobilier dans un secteur.